Ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans une fâcheuse situation durant le remboursement d’un crédit auto. C’est dans ce cas là que l’emprunteur doit avoir recours à l’assurance de crédit auto qui n’est pourtant pas obligatoire dans un contrat de prêt.

Les types d’accident que recouvre l’assurance d’un crédit auto

assurance-autoL’assurance pour un crédit est soumise à certaines conditions et n’est valable que pour certains cas d’accident. En effet, elle garantit principalement des cas typiquement échéants comme le décès, l’invalidité permanente, l’arrêt temporaire d’activité ou tout simplement la perte d’un emploi. Dans ces cas-là, l’assurance recouvre les remboursements partiels ou totaux du crédit.

En prenant connaissance de ces caractéristiques, l’emprunteur peut bien se poser la question. Dans le cas d’un accident par collision, l’assurance se présente sous deux formes bien distinctes.

Si l’emprunteur n’est pas le fautif dans la collision des véhicules, toutes les réparations sont à la charge de l’autre partie. Sinon, dans le cas contraire, c’est l’emprunteur qui doit s’acquitter de toutes les charges nécessaires pour la réparation de l’autre voiture. Dans tous les cas, le débiteur devra rembourser comme il est stipulé dans le contrat surtout si celui-ci a prêté son véhicule à un autre conducteur.

Remboursement anticipé pour acquitter le reste d’un crédit auto

Après l’accident, le débiteur peut bien s’orienter vers l’option d’un remboursement anticipé pour payer le reste du crédit auto afin de procéder à l’achat d’une voiture d’occasion. Toutefois, des conditions lui sont imposées, des conditions qui sont régies par le code du crédit à la consommation, stipulant que le prêt en question ne recouvre en aucun cas des indemnités si l’emprunteur est dans un cas d’autorisation de découvert, si le crédit en question a été octroyé avec une assurance, si la demande de remboursement par anticipation a été effectuée durant la période où le taux est variable ou encore que le crédit a été signé pour un renouvèlement de contrat.