Il est difficile pour certains d’accéder à un crédit auto à cause de diverses raisons liées aux informations que l’organisme prêteur demande dans les dossiers à fournir. En effet, les documents à présenter pour une demande de crédit auto renferme toutes les informations qui concernent l’emprunteur, comme sa situation familiale et personnelle, ses sources de revenus, ainsi que sa situation financière. Ces informations permettent à l’organisme prêteur d’évaluer la situation de l’emprunteur avant de lui accorder ou non le prêt auto. Il est de ce fait recommandé de bien présenter les informations utiles sur la demande du crédit auto pour avoir les chances de votre côté.

Des informations sur votre situation personnelle

demande du crédit autoDans votre dossier pour une demande de crédit auto, votre organisme prêteur doit connaître votre situation personnelle à travers vos justificatifs d’identité qui doivent comporter une copie de votre contrat de mariage, une copie de votre carte d’identité, ainsi qu’éventuellement une copie de jugement de divorce ou de séparation. Notez qu’un crédit ne peut vous être accordé si vous êtes en situation de divorce, cela n’est opérable qu’après une prise de décision sur votre divorce. Par ailleurs, d’autres informations sont demandées, notamment des informations sur votre domicile via un justificatif de domicile, ainsi que des informations sur votre patrimoine à l’aide de votre titre de propriété, votre taxe foncière ou vos trois dernières quittances de loyer et attestations des paiements à jour.

Des informations sur vos revenus

Pour vérifier votre capacité à rembourser, l’organisme de crédit peut vous demander des informations sur vos revenus grâce aux justificatifs de revenus qui doivent comporter votre avis d’imposition, un relevé d’identité bancaire, vos trois derniers relevés bancaires, le tableau d’amortissement de vos crédits en cours, l’attestation des paiements à jour, les derniers bulletins de salaire, votre contrat de travail, ainsi qu’éventuellement votre K-bis et statuts de l’entreprise, vos 3 derniers bilans d’entreprise, votre déclaration Urssaf et vos 3 dernières attestations Urssaf. Des informations pour prouver votre situation régulière sont également demandées et doivent inclure un chèque annulé pour prouver que vous n’êtes pas interdit bancaire.